Hommes & Femmes: le lien entre les androgènes (testostérone) et l’acné

Hommes & Femmes: le lien entre les androgènes (testostérone) et l’acné

Beaucoup de personnes savent qu’il existe une relation entre les niveaux d’hormones et l’acné. Les femmes ont souvent des boutons d’acné avant et pendant le cycle menstruel ou quand elles prennent des contraceptifs oraux. Les hommes durant leur puberté ou ceux qui prennent des stéroïdes anabolisants ont également sûrement déjà eu des boutons. La meilleure façon de comprendre la relation entre les niveaux d’hormones et l’acné est de comprendre quelles sont les causes principales de l’acné et comment les boutons se forment.

L’acné est la manifestation visible à la surface de la peau d’un dérèglement interne. Ce déséquilibre conduit à une surproduction de sébum (huile de la peau) par les glandes sébacées. Ce surplus de sébum peut obstruer les pores avec une accumulation de cellules mortes de la peau et des déchets ce qui va créer un environnement fertile pour les bactéries. Dans les cas les plus graves de l’acné, le corps prévoit une attaque contre les bactéries, ce qui conduit à une inflammation locale et des dommages possibles sur la peau. Cette acné peut apparaître à la surface sous la forme de : comédons (points noirs et blancs), boutons, pustules et parfois de kystes douloureux.

La cause la plus commune du dérèglement interne et de la surproduction de sébum est la fluctuation des niveaux d’hormones. Les hormones liées aux androgènes qui sont le plus souvent associés à l’augmentation des sécrétions des glandes sébacées sont la testostérone et ses analogues DHT et DHEAS. Ces hormones mâles affectent directement les glandes sébacées et augmentent la production de sébum, initiant le cycle de l’acné. Dans la plupart des cas, les boutons en développement sont « isolés » et ne se limitent qu’à un seul pore. Dans certains cas, la réponse inflammatoire locale se propage sous la surface de la peau pour provoquer des « bosses » qui sont le signe de kystes de l’acné. Avec l’acné kystique, les couches sous-jacentes sont endommagées et toute tentative de percer les bosses ne fera que endommager davantage la peau.

Comprendre que les hormones liées aux androgènes peuvent influencer les sécrétions des glandes sébacées n’est pas suffisant. Ce que la plupart des gens ne savent pas que seulement 1 à 2% de ces hormones circulent librement dans le sang. Les 98% qui restent sont liés à une protéine produite par le foie appelée Protéine de liaison à l’hormone sexuelle (SHBP). Si les hormones androgènes sont liées au SHBP dans le sang, elles sont moins susceptibles de causer l’acné. C’est principalement la « forme libre » de la DHT et de la DHEAS qui peut amener les glandes sébacées à produire une trop grande quantité de sébum. Puisque les hommes ont naturellement plus d’hormones liées à la testostérone dans leur corps, il est plus probable que plus de testostérone analogue (DHT et DHEAS) puissent être trouvés dans la forme libre. Cela mène donc à un risque accru d’acné.

Une autre question souvent mal comprise est que les femmes ont également des taux d’androgènes circulants. En fait, certaines femmes ont un type d’acné appelé « acné induite par les androgènes ». Cela est dû à un excès d’androgène produit par leurs glandes surrénales. Dans ce cas, beaucoup de femmes se font prescrire de la spironolactone mais cela est autre chose que nous vous expliquerons prochainement. De même, les hommes ont de faibles niveaux de ce qui pourrait être considéré comme des hormones féminines telles que les œstrogènes dans leur corps.

Comprendre que ces analogues de la testostérone affectent les sécrétions des glandes sébacées aide également à expliquer pourquoi les hommes qui prennent des stéroïdes anabolisants sont également sujets à l’acné. Les stéroïdes anabolisants ne se lient pas au SHBP et sont donc libres de se lier aux récepteurs des androgènes et stimulent ainsi les sécrétions des glandes sébacées. Donc, l’ajout de stéroïdes anabolisants à l’organisme perturbe l’équilibre entre les androgènes normaux et le SHBP, causant ainsi la formation d’une nouvelle acné. Cela peut également aggraver l’acné légère ou modérée déjà existante.

AcnEase n’a pas d’impact direct sur les niveaux d’hormones androgènes. Cependant, il empêche plutôt les fluctuations hormonales d’avoir un impact négatif sur les sécrétions des glandes sébacées. Il peut influencer les niveaux d’androgènes « libres » (non liés). Pour les personnes qui ont une acné induite par les androgènes (homme ou femme) causée par la testostérone, DHT ou DHEAS, AcnEase peut aider à prévenir l’influence de ces androgènes naturels sur les sécrétions des glandes sébacées. Cela va freiner le cycle de l’acné et arrêter les symptômes d’apparaître, tout en permettant aux anciennes tâches de guérir. La peau sera ainsi en bonne santé et sera de nouveau belle. 


Témoignages

Ce produit n'a pas de commentaires.

bbb online authorizenet paypalverified